Excite

Prêt permis de conduire quand on est au chômage

Pour une personne au chômage, le fait de ne pas avoir le permis de conduire et donc pas de moyen autonome pour se déplacer, peut être très pénalisant pour retrouver du travail, tout particulièrement en province où les transports en commun sont peu développés.

Toutefois, on sait qu'il est relativement cher de financer un permis, c'est pourquoi un chômeur ne sera pas toujours en mesure d'obtenir le précieux papier rose. Le micro-crédit a été créé tout d'abord dans les pays en voie de développement pour que les plus démunis aient la possibilité de financer un projet d'insertion économique. Le système a ensuite été étendu aux pays développés pour lutter contre l'exclusion sociale et professionnelle.

Le micro-crédit professionnel permet de financer la création d'une entreprise alors que le micro-crédit social s'adresse aux personnes qui veulent financer un projet personnel d'insertion. Dans ce cas, il est possible de faire une formation, d'acheter un bien durable comme une voiture, d'équiper sa maison, de faire de petits travaux ou de faire face aux accidents de la vie comme une séparation, la maladie, le chômage, le handicap…

Le principe consiste à permettre à une personne qui n'a pas accès au système bancaire, d'obtenir un prêt personnel entre 300 et 3.000 euros, sur une durée maximale de 48 ou 60 mois. Le TEG de ce crédit est en principe de 4 à 8% et le montant de la mensualité de remboursement est inférieur à 100 euros.

Une personne à faibles revenus pourra d'adresser à des associations d'insertion, au centre communal d'action sociale ou à la caisse des dépôts afin d'obtenir une aide à la constitution de son dossier et ensuite ce prêt que devrait changer sa vie.

Photo : pizzodisevo (flickr.com)

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017