Excite

Remboursement bourse étudiante du CROUS 2014

La perception de bourses constitue une solution pour certains étudiants pour avoir accès aux études supérieures. Il arrive pourtant que certains d'entre eux soient obligés de redoubler ou d'arrêter leurs études dans ce cas, le remboursement bourse étudiante du CROUS 2014 est exigé, et cette obligation met les étudiants dans une position difficile.

Le remboursement bourse étudiante du CROUS 2014 pose problème à certains étudiants qui viennent de stopper leurs études par exemple et qui sont contraints de rendre les sommes perçues indument. En effet, toute demande de bourse est conditionnée par la poursuite d'études et de la réussite de celles-ci. Dans le cas contraire, le CROUS se retourne contre l'étudiant afin de récupérer les sommes qui lui ont été versées. Celui-ci se trouve alors dans une situation difficile, car pour lui la difficulté de remboursement est évidente.

La bourse sur critères sociaux est un droit qui est ouvert à tous les jeunes suivant leur situation familiale. Cependant, le droit aux bourses s'accompagne d'obligations. L'exonération des frais d'inscription, de la cotisation à la sécurité sociale étudiante et la perception d'une allocation forfaitaire permettent à grand nombre de jeunes de rentrer dans le cycle des études supérieures.

Les étudiants boursiers doivent à ce titre être inscrits aux cours, aux travaux pratiques ou dirigés et les suivre avec assiduité, en cas d'enseignement à distance, ils doivent justifier de l'envoi des devoirs en temps voulu. En cas d'absence répétée, il est possible de perdre sa bourse. Si l'étudiant ne joue pas le jeu et n'est pas sérieux, il peut être amené à rembourser les sommes qui lui ont été versées à ce titre. Il existe bien entendu des cas particuliers et il est conseillé de s'adresser alors aux assistances sociales du CROUS de son académie pour essayer de régler sa situation.

Quelques cas particuliers

Le remboursement bourse étudiante du CROUS 2014 est parfois appliqué différemment suivant certaines situations. Par exemple en faculté la condition d'assiduité implique surtout d'être présent aux partiels et examens. Certains TP peuvent être loupés sans que le chargé de TP le signale forcément, mais il ne faut pas en abuser, deux fois est souvent le maximum toléré. C'est la direction de l'établissement qui juge de l'assiduité et c'est elle qui envoie le compte-rendu au CROUS. L'étudiant peut être étudiant en France et suivre parallèlement des cours à l'étranger, il faut alors obtenir une dispense d'assiduité aux cours en France. Il peut également changer d'orientation sans perdre le bénéfice des bourses.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2018