Excite

Complémentaire hospitalisation : savoir choisir

Afin de choisir au mieux sa complémentaire santé et une mutuelle vraiment adaptée à ses besoins, il faut d’abord comprendre le fonctionnement des remboursements santé de la sécurité sociale. En effet, plusieurs niveaux de garanties sont proposés par les mutuelles ou assurances complémentaires afin de compléter le remboursement de la sécurité sociale (ou parfois de rembourser des frais non remboursés par celle-ci). C’est en cas d’hospitalisation qu’une bonne assurance complémentaire peut s’avérer indispensable.

L’Assurance Maladie prend en charge les frais d’hospitalisation à 100% (ou tout du moins leur remboursement) dans certains cas : hospitalisation plus de 30 jours consécutifs (prise en charge à 100% dès le 31éme jour), hospitalisation durant les 14 derniers mois de la grossesse, pour l’accouchement ou durant les 12 jours suivant celui-ci (et l’éventuelle hospitalisation du nouveau-né dans les 30 jours suivant la naissance), pour les titulaires d’une pension d’invalidité ou encore pour une hospitalisation due à un accident de travail ou une maladie professionnelle.

Les frais à prévoir lors d’une hospitalisation sont nombreux, des soins, actes médicaux et chirurgicaux aux radios ou frais de laboratoire. Depuis le 1er janvier 2007, le tarif du forfait journalier comprenant hébergement, restauration et entretien des chambres est fixé à 17€ par jour (12 en service psychiatrique). L’Assurance Maladie rembourse 80% des frais d’hospitalisation, les 20% restant (ticket modérateur) devant être pris en charge par votre mutuelle, ainsi que les dépassements d’honoraires et éventuels suppléments. Certaines assurances santé complémentaires peuvent donc prendre en charge les suppléments confort personnel (télévision, chambre individuelle ou téléphone). On prendra donc soin de comparer les garanties proposées par chacune avant de se décider.

Source photo : jean-louis zimmermann via flickr

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017