Excite

Les traders haute fréquence : les nouveaux dangers de la finance

Les traders à haute fréquence sont des robots de trading qui sont utilisés pour acheter et vendre rapidement des produits financiers complexes. Ce sont donc des robots et non des traders qui agissent sur les marchés à haute fréquence. En effet, de plus en plus de machines automatiques passent des ordres en bourse, très rapidement par millions.

Les traders à haute fréquence : danger et aberration

Les robots de trading : les traders à haute fréquence

Les traders à haute fréquence sont de fait les automatiques de trading. Utilisés majoritairement sur les marchés financiers complexes comme sur le marché des changes, ils permettent rapidement de faire d'énormes gains. En achetant et en revendant rapidement des actions, des devises des matières premières, les robots de trading permettent le trading à haute fréquence. En profitant des écarts minimes des cours, les courtiers secondés de leurs logiciels de trading et de leurs robots sont désormais des traders à haute fréquence.

Interdire les robots de trading

Le trading à haute fréquence est ainsi responsable des mouvements de panique sur les marchés financiers. Sur le le forex, les traders à haute fréquence sont utilisés à quarante pour cent sur le cross euro dollar. C'est pourquoi en cas de forte baisse, les mouvements peuvent être très spectaculaires. Aux Etats-Unis certains se prononcent pour l'interdiction des robots des traders à haute fréquence.

En effet, les automates de trading, capables de passer des millions d'ordres à la millionième seconde près, sont responsables de mouvements de panique généralisés. C’est pourquoi il peut arriver que dans certains cas, en cas de fortes variations boursières, les autorités (boursières) suspendent provisoirement les cotations lorsqu'elles suspectent de forts mouvements imputables aux traders à hautes fréquence.

L'avenir des traders à haute fréquence

Face aux dangers des traders à haute fréquence, certains intervenants souhaitent une interdiction généralisée de ce type de trading. En effet, sur le marché des changes, ils sont utilisés à plus de quarante pour cent. C'est pourquoi seule une initiative concertée pourrait à terme interdire ceux-ci sur le marché des changes et des matières premières.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017