Excite

Un bénéfice record pour Facebook

  • Getty Images

Après une entrée en bourse plus que laborieuse en 2012, on peinait à croire que Facebook puisse réellement devenir une entreprise profitable. Elle l'a prouvé en 2013, avec un bénéfice net d’un peu plus d’un milliard d’euros.

Selon des résultats publiés récemment, le bénéfice net du dernier trimestre suit cette tendance à la hausse et le bénéfice par action, qui fait référence à Wall Street, a dépassé de 4 cents la prévision moyenne des analystes à 31 cents. Dans les échanges électroniques, l'action du réseau social a bien évidemment monté autour de 60 dollars.

Le chiffre d'affaires a, lui aussi, progressé davantage que prévu par les analystes, de 55% à 7,9 milliards de dollars (près de 6 milliards d’euros) sur l'ensemble de l'année 2013 et de 63% à 2,6 milliards de dollars (un peu en dessous de 2 milliards d’euros) au dernier trimestre.

Les recettes publicitaires, qui représentent le gros des revenus du groupe, se sont envolées de 76% sur les trois derniers mois de l'année 2013, à 2,34 milliards de dollars (1.75 milliard d’euros). La part représentée par la publicité mobile, un chiffre suivi de très près par le marché, a continué d'augmenter, à 53% après 49% au troisième trimestre.

Surtout, même si son rythme de croissance ralentit, le nombre d'utilisateurs du premier réseau social mondial a continué à augmenter régulièrement. Facebook revendiquait ainsi fin décembre 1,23 milliard d'utilisateurs actifs mensuellement (contre 1,19 milliard trois mois plus tôt). Parmi eux, 556 millions se connectent tous les jours, un nombre en hausse de 49% sur un an et également susceptible de rassurer ceux qui craignent une lassitude et une baisse de l'engagement des membres du réseau.

Que des bonnes nouvelles donc pour le PDG Mark Zuckerberg, qui a fondé le groupe, il y a presque 10 ans et commente : "Nous attendons avec impatience la prochaine décennie et de continuer à aider à connecter le reste du monde".

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017