Excite

Une entrée en Bourse record pour Alibaba

  • Getty Images

Le distributeur en ligne chinois Alibaba, lancé par un modeste professeur d'anglais, a levé 19 milliards d’euros à la bourse de New York, effaçant ainsi le précédent record détenu par un groupe chinois, AGBank, qui avait levé 17,4 milliards d’euros en 2010 à Hong Kong et Shanghai.

Le fondateur de cette success story à la chinoise, Jack Ma a sonné la cloche du New York Stock Exchange (NYSE) à Manhattan, symbole suivi par la première cotation de cet hybride d'Amazon, eBay et PayPal créé en 1999 avec moins de 50 000 euros, marqueur de l'économie chinoise, et qui va désormais peser 132 milliards d’euros en Bourse.

Pour certains experts, le géant chinois de la distribution en ligne donne aux investisseurs bousiers l'occasion d'avoir une part du gâteau de l'énorme marché chinois. D'autres ne veulent pas rater le train d'un nouveau Google ou Facebook, selon les analystes. Pour éviter tout couac lors de cette entrée en bourse, le NYSE avait sorti le grand jeu et procédé à trois tests en temps réel. Ces précautions témoignent de l'"Alibabamania" qui a gagné les places financières du globe.

Pour le professeur d’économie Qing Wang, l'entrée en Bourse d'Alibaba constitue un "tournant" qui "pourrait mettre fin à la domination des Etats-Unis" dans le secteur technologique. Cependant, Lucian Bebchuk, professeur à Harvard, met lui en garde contre des "risques sérieux en termes de gouvernance".

Virtuellement inconnu hors de ses terres, Alibaba, qui compte quelque 20 000 employés, se taille la part du lion en Chine sur le marché des transactions en ligne entre particuliers, qu'il contrôle à 90% avec sa plateforme Taobao (500 millions d'usagers). Sa plateforme Tmall.com règne quant à elle sur 50% du marché chinois des ventes en ligne de professionnels à particuliers.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2018