Excite

Ventes record et un bénéfice net stable pour LVMH

Le numéro un mondial du luxe LVMH a signé en 2013 un nouveau record de ventes à 29,15 milliards d'euros, en hausse de 4%. Le groupe a aussi maintenu un bénéfice net de 3,4 milliards d'euros tiré par la maroquinerie et la distribution sélective. Quant au résultat opérationnel, ce dernier a progressé de 1,7% et dépasse pour la première fois les 6 milliards d'euros.

La marge opérationnelle de LVMH, dont les enseignes comprennent Louis Vuitton, Céline, Givenchy, Moët & Chandon, Dom Perignon, Guerlain, Parfums Christian Dior ou encore Sephora, s'est maintenue à près de 21%, comparable à celle de 2012.

Les ventes de la mode et maroquinerie, principale division du groupe, sont en baisse de 0,4% à 9,9 milliards d'euros et l'écart se réduit avec la distribution sélective, deuxième pilier de LVMH, dont le chiffre d'affaires a progressé de 13% à 8,9 milliards d'euros.

Les vins et spiritueux sont en hausse de 1% à 4,2 milliards d'euros, les parfums et cosmétiques progressent de 3% à 3,7 milliards d'euros. Les montres et la joaillerie ont reculé de 2% à 2,8 milliards d'euros. Le groupe possède notamment les marques TAG Heuer, Zenith et Hublot.

LVMH, après « une année exceptionnelle » reste confiant pour l'année 2014 et compte « renforcer son avance » sur le marché mondial du luxe. « Pour 2014, on va continuer la même stratégie. On est raisonnablement confiants», a dit le PDG du groupe M. Arnault. Il a estimé que la croissance du groupe a été moins rapide en 2013 pour trois raisons : l'environnement économique global, l’impact négatif des taux de change et la stratégie de croissance plus raisonnable chez Louis Vuitton.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2018