Excite

"Vous pouvez garder vos soi-disant ouvriers" : la lettre de Titan à Montebourg

  • Getty Images

La lettre rédigée par Maurice M.Taylor, le PDG américain de Titan international fabricant de pneus agricoles, adressée au ministre du redressement productif Arnaud Montebourg, n'a pas fini de faire parler d'elle.

Titan s'était un temps montré intéressé par le rachat de l'usine Goodyear d'Amiens Nord. Mais celui que l'on surnomme aux Etats-Unis, "The Grizz" (l'ours) en raison de sa pugnacité et de sa dureté durant les négociations syndicales, a non seulement renoncé au sauvetage de l'usine française, mais en a vertement expliqué les raisons à Montebourg.

Pour la diplomatie vous repasserez :

"

Cher monsieur Montebourg,

Je rentre tout juste aux Etats-Unis après un séjour de plusieurs semaines en Australie pour le travail. Je m’excuse ainsi de n’avoir pas répondu plus tôt à votre courrier daté du 31 janvier.

J’apprécie que vous pensiez que votre ministère protège les activités industrielles et les emplois en France. Titan et moi, depuis 40 ans, rachetons des usines et des sociétés fermées, perdons des millions de dollars et les transformons pour créer de bonnes affaires et payer de bons salaires. Goodyear a essayé pendant quatre ans de sauver une partie des emplois à Amiens, qui sont parmi les mieux payés, mais les syndicats français et le gouvernement n’ont fait rien d’autre que parler.

J’ai visité cette usine plusieurs fois. Les salariés français touchent des salaires élevés mais ne travaillent que trois heures. Ils ont une heure pour leurs pauses et leur déjeuner, discutent pendant trois heures et travaillent trois heures. Je l’ai dit en face aux syndicalistes français. Ils m’ont répondu que c’était comme ça en France.

Vous êtes un politicien, donc vous ne voulez pas faire de remous. Les Chinois envoient des pneus en France – en fait partout en Europe –, et pourtant vous ne faites rien. Le gouvernement chinois subventionne toutes les sociétés de fabrication de pneus. Dans cinq ans, Michelin ne pourra plus produire de pneus en France. La France perdra son industrie parce que son gouvernement appelle plus de gouvernement.

Monsieur, votre lettre fait état du fait que vous voulez que Titan démarre une discussion. Vous pensez que nous sommes si stupides que ça ? Titan a l’argent et le savoir-faire pour produire des pneus. Qu’a le syndicat fou ? Il a le gouvernement français. L’agriculteur français veut des pneus pas chers. Il s’en fiche de savoir si ces pneus viennent de Chine ou d’Inde et si ces gouvernements les subventionnent. Votre gouvernement s’en fiche aussi. “Nous sommes français !”.

Le gouvernement américain n’est pas beaucoup mieux que le gouvernement français. Titan a dû payer des millions à des avocats de Washington pour porter plainte contre les entreprises chinoises de fabrication de pneus à cause de leurs subventions. Titan a gagné. Le gouvernement collecte les taxes. Nous ne touchons pas les taxes, c’est le gouvernement qui les touche.

Titan va acheter un fabricant de pneus chinois ou indien, payer moins d’un euro l’heure de salaire et exporter tous les pneus dont la France a besoin. Vous pouvez garder les soi-disant ouvriers. Titan n’est pas intéressé par l’usine d’Amiens-Nord.

Meilleures salutations,

Maurice M. Taylor Jr.

"

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2014